Affrontements au Soudan du Sud

29 janvier 2012 § Poster un commentaire

On en parle jamais, pourtant la situation est plus que critique. Pas de chiffres officiels, pas de troupes de l’ONU sur place, aucun observateur, chaque semaine on décompte des centaines de morts au Soudan.

Ce pays d’Afrique de l’Est est le théâtre de violents affrontement depuis plusieurs mois.  A la base, des jalousies, des vols de bétails et des enlèvements entre tribus rivales. Mais, depuis l’indépendance du sud du Soudan en Juillet 2011, le problème est beaucoup compliqué et meurtrier.

Après le massacre du Darfour qui a fait 300 000 morts dans les années 2000, c’est aujourd’hui à Jonglei, province charnière entre le Nord et le sud, que les violences éclatent.

Le Soudan est, depuis l’été dernier, divisé en deux. Au nord, la capitale Karthoum, à majorité arabe et musulman, qui possèdent un accès à la mer. Au sud, la capitale Juba, une majorité chretienne et noire, qui possèdent d’énormes réserves pétrolifères.

Avant la secession, le Soudan produisait plus de 470 000 barils/jour, majoritairement envoyés vers la Chine. Aujourd’hui Karthoum a perdu tout contrôle des ressources naturelles de Juba. Le Sud, lui ne peut exporter son pétrole sans passer par les pipelines et l’accès à la mer du Nord.

Les négociations entre le Sud et le Nord n’avancent pas. Khartoum réclame un droit de passage de 36 dollars par baril pour emprunter ces pipe line, alors que Juba propose 70 cents. Le Soudan du Sud a ordonné, en janvier 2012, l’arrêt de sa production de pétrole tant qu’un accord n’est pas trouvé.

Pris au dépourvu par l’indépendance largement orchestrée par la communauté internationale, Karthoum est accusé d’armer les tribus rivales pour déstabiliser la région et se vanger. Rappelons, que le président du Soudan du Nord, Omar El-Bechir, est déjà recherché par Interpol depuis qu’un mandat d’arrêt international pour crime de guerre et contre l’humanité, a été lancé à son encontre en 2005.
Aucune réaction de la communauté internationale depuis des années. L’ONU a annoncé, en janvier 2012, l’envoi d’une mission humanitaire et de troupes armées sur le terrain pour février.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Affrontements au Soudan du Sud à Alathée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :